dimanche 26 juin 2016

Facebook au service des jeunes et de la généalogie

   Les jeunes aiment la généalogie mais aussi, et surtout, les réseaux sociaux. Donc notre association se devait d'y être présente et active.
   Venez nous rejoindre sur Facebook, la page est animée par Yann notre tout jeune vice-président.
   Suivez notre actualité et likez!

samedi 11 juin 2016

Question d'adoption

   Qinaya, minuscule péruvienne de 4 ans, est ramenée en France, après un grave séisme, par un couple ne pouvant avoir d'enfant.
   Dans cette bande dessinée attachante le trait est aussi doux que les couleurs, les personnages ont du relief et le récit ne cache ni les sentiments ni les doutes ressentis par l'entourage lors d'une adoption. Le sujet est délicat, quelles que soient les circonstances de l'adoption, il est abordé dans cet album avec sincérité et pudeur. Le rebondissement des dernières pages met en haleine et suscite l'envie immédiate de dévorer le tome 2.
   BD à adopter d'urgence!

L'adoption, Qinaya, par Zidrou et Monin, collection Grand Angle, Bamboo éditions, mai 2016

jeudi 2 juin 2016

La Renarde, webfeuilleton généalogique

   Le premier épisode du webfeuilleton la Renarde est accessible depuis dimanche dernier. Une femme raconte, grâce à plusieurs voix off illustrant les différents âges de sa vie, sa recherche d'une trisaïeule effacée de l'histoire familiale. Tout débute par le dessin puis le souvenir d'une maison finalement reconstruite en maquette dans laquelle on installe des personnages découpés dans des photos familiales.
   Le parti pris de la réalisatrice Françoise Arnold est original et personnel car autobiographique. En marge de chacun des 12 épisodes, des bulles nous indiquent des éléments à extraire d'une malle, notamment des entretiens avec des spécialistes (architecte, psychanalyste, sociologue...) afin d'approfondir la réflexion.
   Alors osez, comme la Renarde et en sa compagnie, partir « à la découverte de vos paysages intérieurs » afin d'explorer votre histoire à travers celle de votre famille !

samedi 28 mai 2016

Mamans


    Sauf rares exceptions, l'identité de la mère figure sur tous les actes de naissance, souvent même sur ceux d'enfants ensuite abandonnés. Le père n'est pas toujours connu officiellement et un enfant peut être reconnu, légitimé ou même adopté par un homme après, voire bien après, sa naissance, la filiation véritable demeure alors douteuse. La mère, elle, est rarement absente de l'acte de naissance et apporte la moitié de l'arbre généalogique de son enfant.
   Ayons donc une pensée pour les mamans, toutes les mamans, biologiques, adoptives, de cœur, belles, grands et même pour les marraines, potentiels substituts. Bref toutes les femmes qui aident les enfants à se construire!

mercredi 18 mai 2016

Paroles d'experte

  Notre experte maison, notre présidente Evelyne Duret, a répondu à une interview pour le site famicity.com. Forte de sa longue expérience de généalogiste auprès du jeune public elle nous livre quelques pistes et de judicieux conseils.
   Comme celui de lire régulièrement ce blog: merci Evelyne!

lundi 9 mai 2016

Matricule!

   On vous incite toujours à fouiller greniers, cartons et tiroirs avec les enfants afin d'y découvrir des documents familiaux susceptibles d'apporter des renseignements particuliers sur leurs ascendants.
   Le livret militaire individuel, remis à chaque soldat, comportait ses caractéristiques physiques et ses états de service, grades, décorations, blessures... Il le conservait toute sa vie car devait pouvoir le faire compléter. De quoi vouloir lire la fiche matricule, beaucoup plus complète puisque conservée par les services de l'armée, consultable aux archives départementales.
   Et si Grand Papi avait été héroïque?

samedi 30 avril 2016

Enigmatique certificat d'études

  Pourquoi Marguerite, née et demeurant à Fresnoy le Grand dans l'Aisne, a-t-elle obtenu son certificat d'études à Pluzunet dans les Côtes du Nord en juillet 1918?
   Encore une énigme à soumettre à ses arrière petits-enfants... On sort livres d'histoire locale et carte de France: Marguerite a été évacuée sur ordre de l'autorité allemande, comme tous les habitants de son département, au printemps 1917.
   La recherche est passionnante et le résultat étonne ces jeunes presque 100 ans plus tard. En interrogeant son fils aîné on apprend qu'elle est partie, au printemps 1940, avec ses trois enfants trouver refuge, encore une fois, en Bretagne. Il y décrocha le même diplôme...
   L'histoire du pays et celle de la famille encore mêlées!